Le courant passe

DEPUIS PLUS DE 20 ANS

L’expérience à votre service

Une équipe

BRANCHÉE

La passion du travail bien fait

Notre objectif : faire

LA LUMIÈRE

sur vos projets

Les chroniques allumées

S’éclairer, pour mieux y voir !

energie_sparen

1. S’éclairer sans gaspiller, un petit truc !

Une idée toute simple d’aménagement pour limiter le gaspillage d’électricité : installer systématiquement des éclairages au-dessus des lieux d’activité pour éviter l’usage démesuré des plafonniers. Une lampe au-dessus du plan de travail de la cuisine, sur le bureau, un luminaire planté à côté du sofa… L’ambiance en sera d’autant plus intime et agréable.

2. Choisir ses ampoules !

Ampoules à incandescence

  • Coût : $
  • Pour : C’est l’ampoule classique, celle qui va finir par disparaître des magasins. Elle a cependant deux avantages : c’est une source de chaleur (et oui !), utile l’hiver, et elle ne contient pas de métaux lourds.
  • Contre : Sa performance énergétique est faible, et sa durée de vie réduite : mille heures en moyenne. Elle encombre donc les centres d’enfouissement des déchets.

Ampoules halogènes

  • Coût : $
  • Pour : Ces ampoules peuvent consommer jusqu’à 15% moins d’électricité qu’une ampoule à incandescence ordinaire.
  • Contre : Leur performance énergétique est faible. Et la chaleur de l’ampoule est telle qu’il y a un risque de brûlure. Attention, elles doivent impérativement contenir une glace de protection, sinon le rayonnement ultra-violet (UV) est intense et dangereux.

Lampes fluo-compactes

  • Coût : $$
  • Pour : On les appelle aussi LFC, ou LBC (lampe basse consommation). On les reconnaît à leur look ludique en forme de ressort. Elles consomment quatre fois moins d’électricité qu’une ampoule à incandescence ! Et leur durée de vie est bien supérieure.
  • Contre : Ecologiques, les LFC ? Par la durée de vie et la faible consommation d’électricité, d’accord. Mais elles contiennent du mercure (5 mg en moyenne), ainsi que du plomb et des composants électriques. Elles sont donc considérées comme des déchets dangereux et doivent être rapportées en fin de vie dans des endroits adaptés comme une quincaillerie ou un éco-centre.
  • Autres inconvénients : elles sont sensibles au froid et à l’humidité et ne doivent pas être installées dehors ; elles émettent des ondes basse fréquence qui peuvent affecter les personnes électro-sensibles ; elles émettent sans doute des rayons d’ultra-violet, et supportent mal d’être fréquemment éteintes et rallumées. Bref, on attend avec impatience la prochaine génération de lampes « vertes » (voir ci-dessous) !

Lampes LEDs ou DELs

  • Coût : $$$
  • Pour : Elles ont une durée de vie… cent fois plus importante que les lampes à incandescence ! Elles résistent aux chocs et aux vibrations, sont compactes et légères, et consomment quatre fois moins d’électricité que les fluo-compactes, soit seize fois moins que les ampoules à incandescence. Pas pire !
  • Contre : La technologie DEL coûte cher et n’est pas encore tout à fait au point, et l’éclairage n’est pas chaleureux. Nous vous conseillons vivement d’acheter ces ampoules dans des magasins spécialisés : celles vendues chez les détaillants généralistes ne sont pas nécessairement performantes. Reste à attendre que ces ampoules idéales se répandent et que le coût baisse. Ce qui devrait finir par arriver.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Nom*

Courriel*

Site web

Commentaire*